La cérémonie de voeux, organisée conjointement par la Ville de Belley et la Communauté de communes Bugey Sud, s’est déroulée vendredi 17 janvier à l’Intégral. L’accueil musical était assuré par le quatuor à cordes et le groupe de musiques actuelles du conservatoire.

« Vivre à Belley, c’est faire le choix d’un environnement calme et préservé »

Pierre Berthet, maire de Belley, avait choisi d’axer son intervention autour du bien vivre à Belley. « Vivre à Belley, c’est faire le choix d’un environnement calme et préservé, sur un territoire qui réussit à concilier vie de famille, croissance urbaine, économie et nature », a-t-il déclaré en préambule.

Sur le volet vie de famille, le premier édile a énuméré les équipements de qualité déjà existants comme la maternité, l’accueil de loisirs ou les écoles mais également celui à venir : l’Espace petite enfance « Bulle d’éveil », construit par la Ville à deux pas de l’Intégral et destiné à accueillir les tout-petits dans les meilleures conditions.

Sur le volet santé, Pierre Berthet a évoqué la future maison de santé, réalisée par la Semcoda, et qui permettra à différentes professions médicales et paramédicales de se regrouper en un seul et même lieu pour une mutualisation de moyens mais également pour un accès facilité à la population. « Mais le projet le plus attendu par la population belleysanne et les habitants de tout un bassin de vie était incontestablement le nouvel hôpital. Le bâtiment résolument contemporain, esthétique et fonctionnel ainsi que celui du nouvel Ehpad seront opérationnels d’ici quelques mois », a-t-il annoncé.

Se préoccuper des Belleysans, c’est impulser une dynamique et apporter la vie au centre-ville à travers diverses actions. Le visage de la ville change, en fonction des besoins identifiés :

L’aménagement de la rue Saint-Martin, financé par Bugey Sud et la Ville, se poursuit toujours en concertation avec ses habitants et commerçants. L’un des plus beaux monuments, sinon son emblème, la cathédrale Saint-Jean-Baptiste dont les travaux, pris en charge par l’Etat, ont permis de redonner à ce trésor son lustre d’antan. De même, la Ville, forte d’un patrimoine bâti reconnu et soucieuse de le préserver et le valoriser, s’est lancée sans une démarche de création d’un site patrimonial remarquable. Dans les prochaines années, si la candidature de Belley est retenue par la commission nationale, des actions de valorisation seront engagées. Autre projet sur les rails, l’ORT (Opération de Révitalisation du Territoire) pilotée par la communauté de communes et à laquelle Belley est pleinement associée, devrait permettre de redynamiser le centre-ville en agissant sur le logement, le commerce et l’emploi.

Le maire n’a pas manqué de souligner le dynamisme des entreprises belleysannes et du tissu associatif, « parfait indicateur de la vitalité d’une ville ».

« Bugey Sud est maintenant parfaitement structuré et performant »

Dans son discours, le président de la Communauté de communes Bugey Sud, a déclaré « Bugey Sud est maintenant parfaitement structuré et performant, un véritable outil reconnu et écouté, au service du territoire et de ses communes. Il nous appartient à tous d’écrire l’avenir de la communauté de communes Bugey Sud. L’intercommunalité ne se bâtira pas au détriment des communes. Au contraire, son action doit veiller à préserver et renforcer leur vitalité, mais leur avenir passe aussi, par la mise en place de politiques publiques qui ne peuvent être efficaces et cohérentes qu’à l’échelle du territoire intercommunal. »

Au cours de la soirée, René Vuillerod a reçu la médaille régionale, départementale et communale des mains du préfet pour ses 31 ans de mandats au service des habitants de Saint-Bois (aujourd’hui Arboys-en-Bugey) et de Bugey Sud. Cinq personnalités belleysannes ont également été mises à l’honneur pour leur engagement, qu’il soit professionnel, associatif ou culturel. Peggy Deuscht (directrice Conductix Wampfler), Jean-Paul Amaro (directeur Ugivis), Pierre Marie Duport (association Arob), Christian Malod (Pétanque belleysanne) et Dominique Saint-Pierre (homme public et écrivain) ont reçu la médaille d’honneur de la ville.

 

 

Visionner les portraits vidéo des cinq lauréats