Les inscriptions scolaires débuteront le 24 février

La Ville de Belley est en charge des inscriptions scolaires pour les écoles publiques maternelles et élémentaires. Cette année, elles débuteront lundi 24 février.

Sont concernés les enfants entrant en 1ère année de maternelle (nés en 2017) et les nouveaux arrivants des communes de Belley, Magnieu, Andert-et-Condon et Saint-Champ. Les inscriptions seront faites selon les sectorisations. Les enfants dont les communes sont desservies par les transports scolaires seront orientés à l’école maternelle de la Rodette et l’école élémentaire Jean-Ferrat. Merci de vous présenter en Mairie au Service Population (RDC) avec

  • le livret de famille
  • un justificatif de domicile récent (bail, EDF, tél.)
  • une pièce d’identité, le jugement de divorce le cas échéant
  • la dérogation scolaire pour les communes extérieures

Service scolaire : Hôtel de ville 11 boulevard de Verdun – 04 79 42 06 76 ou service-population@belley.fr

 

Stationnement : payez avec votre mobile !

La Ville de Belley s’est dotée d’un nouveau moyen de paiement pour le stationnement. Grâce à votre smartphone et à l’application Easy-Park, vous gérez à distance votre stationnement (plus besoin de trouver un horodateur !) et payez ce que vous consommez réellement. Avec la possibilité de stopper ou prolonger, toujours à distance, votre temps de stationnement.

Les Tendances d’Emma installe un atelier à Coron

Les Tendances d’Emma, marque avant-gardiste dans la réduction des déchets, continue sa croissance. Il faut dire que la demande est forte. Spécialisée dans la fabrication de produits réutilisables, la société vient d’ouvrir un atelier zone de Coron qui emploie des personnes éloignées du travail dans le but de leur donner une seconde chance. La boucle est bouclée.

Depuis le 15 octobre, les anciens locaux de la boulangerie Neuhauser zone de Coron ont repris vie. Ils accueillent sur 400 m² un atelier de confection et de conditionnement d’articles écologiques, destinés à remplacer durable-ment lingettes, cotons et autre essuie-tout jetables. Dès sa création par Emmanuelle Terrier en 2009 dans l’Yonne, l’entreprise a fait le choix de la cohérence en confiant la réalisation de ses produits à des détenus et travailleurs handicapés en circuits courts. Les matières premières sont, elles, achetées à des entreprises françaises dont l’éthique et la déontologie sont en adéquation avec les valeurs des Tendances d’Emma.

Modèle vertueux

La forte augmentation des demandes, des professionnels comme des particuliers, a conduit l’entreprise à se développer. Mais toujours en restant fidèle à ses valeurs.
L’atelier « Emma seconde chance » à Belley suit le même modèle vertueux qui favorise l’inclusion par l’activité économique. Les employés ont des profils différents mais ont tous pour point commun la difficulté à trouver du travail. L’âge, les horaires, la mobilité, le niveau de français, l’absence de qualification, le statut familial… autant de barrières que Les Tendances d’Emma cherche à faire tomber en proposant par exemple des horaires aménagés pour pouvoir aller chercher ses enfants à l’école. Un contrat spécifique de deux ans leur est proposé ainsi qu’une formation en interne et un accompagnement par quatre personnes. De quoi apprendre un nouveau métier et s’épanouir à travers un projet professionnel engagé vers l’environnement. A terme, l’objectif de l’atelier est de se développer pour atteindre un effectif de 20 personnes et voler de ses propres ailes tout en restant un partenaire privilégié de la maison mère.

+ d’infos : www.tendances-emma.fr
Dépositaire à Belley : Territoire d’homme – 3 boulevard de Verdun

Chiffres-clés

• Une gamme de 35 produits pour les femmes, les bébés et la mai-son a été développée en 10 ans
20 % de la production est fabriquée à Belley. Elle est principalement destinée à la vente sur internet et sur le site des Tendances d’Emma
8 employés en seconde chance encadrés par 4 personnes
• 1 kit de 20 cotons à démaquiller remplace 6 000 cotons jetables

Papiers d’identité : prenez rendez-vous en ligne !

Afin de mieux répondre aux besoins des usagers et de fluidifier les services, la Ville de Belley met en place un module de prise de rendez-vous en ligne pour la réalisation de vos passeports et cartes d’identité.

Rendez-vous ICI et laissez-vous guider !

Raccordement à la fibre : avis aux propriétaires !

Le Syndicat Intercommunal d’Energie et de e-communication de l’Ain (SIEA) déploie actuellement le réseau public fibre optique dans les communes de l’Ain avec pour objectif de permettre à tous les Aindinois d’accéder au Très Haut Débit d’ici fin 2021.

Vous êtes propriétaire privé à Belley ? Pour que votre logements soit éligible à la fibre, une convention est nécessaire. Elle permet à l’entreprise Axione, en charge du déploiement du réseau Fibre Li@in, de réaliser le câblage interne. Les conventions doivent être retournées signées rapidement afin de déclencher les travaux sans que cela n’engendre de frais pour la copropriété.

La société Syscom va démarcher les propriétaires qui n’ont pas encore renvoyé le document signé, indispensable au déploiement de la fibre sur Belley.

Les quatre grandes phases du déploiement

  1. Les études : réalisées en partenariat avec la Ville de Belley, elles vont permettre de définir et valider les aspects techniques et financiers de la desserte du réseau Li@in sur la commune.
  2. Les travaux de déploiement : déjà lancés, ils se poursuivront jusque début 2020. Ils sont réalisés par les entreprises en charge du déploiement, mandatées par le SIEA (Axione/Résonance/Bouygues).
  3. La mise en service commerciale : le réseau Li@in est déployé au plus près des habitations et bâtiments de la commune, l’ensemble des équipements est en place et activé. Un délai de 3 mois (obligation règlementaire de l’Arcep*), après la finalisation des travaux, doit être respecté avant la commercialisation des offres au très haut débit par les Fournisseurs d’Accès Internet (FAI). Période pendant laquelle les FAI partenaires du réseau Li@in vont installer leurs propres équipements afin de proposer leurs abonnements.
  4. L’ouverture de la commune au service Très Haut Débit !

*Arcep : Autorité de régulation des communications électroniques et des postes

Comment suivre le déploiement du Réseau Li@in ?

En attendant la réunion publique d’information, testez dès à présent votre éligibilité sur www.reso-liain.fr et sauvegardez ce test. Vous serez averti dès lors que votre secteur d’habitation passera les différentes étapes de déploiement.

Croix-Rouge : M. et Mme Joly félicités pour leur engagement

Georges et Dominique Joly sont investis auprès de la délégation locale de la Croix-rouge depuis 2002, année de leur retour à Belley. Georges en tant que trésorier entre 2002 et 2008 puis en tant que président de 2008 à aujourd’hui. Son épouse, Dominique, chapeautait les 25 bénévoles qui, chaque jour, s’affairaient à la vente vêtements, meubles, livres et objets.

Anciens commerçants belleysans puis lyonnais, ils ont fait connaître leur volonté de quitter l’association.

Un hommage appuyé leur a été rendu à l’hôtel de ville mercredi 5 février, en présence des bénévoles de la Croix-rouge, des membres du CCAS et d’élus de la Ville. « Votre engagement à tous les deux, votre abnégation durant près de 18 ans, méritaient largement d’être soulignés », a déclaré le maire dans son allocution. « Au nom du conseil municipal et de la population belleysanne, je vous exprime à tous les deux notre plus profonde reconnaissance et notre gratitude pour votre investissement auprès des habitants du territoire. A travers vous, votre engagement sans faille, je tenais à saluer et remercier l’ensemble des bénévoles qui oeuvrent chaque jour à vos côtés », a-t-il poursuivi.

Les portes de l’antenne belleysanne ont été fermée le 31 janvier, le tant pour la délégation départementale de repenser l’organisation. La distribution des repas est assurée par les Restos du coeur jusqu’au 15 mars, date à laquelle les locaux devraient rouvrir.

La musique militaire a réuni 200 personnes à l’Intégral

Mardi 21 janvier sur la grande scène de l’Intégral, les 13 musiciens qui composent la fanfare du 27e bataillon de chasseurs alpins ont joué durant une heure et demie. Des morceaux militaires mais également des morceaux contemporains composaient leur répertoire. Plus de 200 personnes avaient fait le déplacement à ce concert gratuit joué en partenariat avec la Ville de Belley. La veille, plusieurs classes des Charmilles et de l’école Jean-Ferrat ainsi que l’Ehpad de l’hôpital avaient reçu la visite de la fanfare pour une séance d’éveil musical.

Belley et Bugey Sud ont présenté leurs voeux à la population

La cérémonie de voeux, organisée conjointement par la Ville de Belley et la Communauté de communes Bugey Sud, s’est déroulée vendredi 17 janvier à l’Intégral. L’accueil musical était assuré par le quatuor à cordes et le groupe de musiques actuelles du conservatoire.

« Vivre à Belley, c’est faire le choix d’un environnement calme et préservé »

Pierre Berthet, maire de Belley, avait choisi d’axer son intervention autour du bien vivre à Belley. « Vivre à Belley, c’est faire le choix d’un environnement calme et préservé, sur un territoire qui réussit à concilier vie de famille, croissance urbaine, économie et nature », a-t-il déclaré en préambule.

Sur le volet vie de famille, le premier édile a énuméré les équipements de qualité déjà existants comme la maternité, l’accueil de loisirs ou les écoles mais également celui à venir : l’Espace petite enfance « Bulle d’éveil », construit par la Ville à deux pas de l’Intégral et destiné à accueillir les tout-petits dans les meilleures conditions.

Sur le volet santé, Pierre Berthet a évoqué la future maison de santé, réalisée par la Semcoda, et qui permettra à différentes professions médicales et paramédicales de se regrouper en un seul et même lieu pour une mutualisation de moyens mais également pour un accès facilité à la population. « Mais le projet le plus attendu par la population belleysanne et les habitants de tout un bassin de vie était incontestablement le nouvel hôpital. Le bâtiment résolument contemporain, esthétique et fonctionnel ainsi que celui du nouvel Ehpad seront opérationnels d’ici quelques mois », a-t-il annoncé.

Se préoccuper des Belleysans, c’est impulser une dynamique et apporter la vie au centre-ville à travers diverses actions. Le visage de la ville change, en fonction des besoins identifiés :

L’aménagement de la rue Saint-Martin, financé par Bugey Sud et la Ville, se poursuit toujours en concertation avec ses habitants et commerçants. L’un des plus beaux monuments, sinon son emblème, la cathédrale Saint-Jean-Baptiste dont les travaux, pris en charge par l’Etat, ont permis de redonner à ce trésor son lustre d’antan. De même, la Ville, forte d’un patrimoine bâti reconnu et soucieuse de le préserver et le valoriser, s’est lancée sans une démarche de création d’un site patrimonial remarquable. Dans les prochaines années, si la candidature de Belley est retenue par la commission nationale, des actions de valorisation seront engagées. Autre projet sur les rails, l’ORT (Opération de Révitalisation du Territoire) pilotée par la communauté de communes et à laquelle Belley est pleinement associée, devrait permettre de redynamiser le centre-ville en agissant sur le logement, le commerce et l’emploi.

Le maire n’a pas manqué de souligner le dynamisme des entreprises belleysannes et du tissu associatif, « parfait indicateur de la vitalité d’une ville ».

« Bugey Sud est maintenant parfaitement structuré et performant »

Dans son discours, le président de la Communauté de communes Bugey Sud, a déclaré « Bugey Sud est maintenant parfaitement structuré et performant, un véritable outil reconnu et écouté, au service du territoire et de ses communes. Il nous appartient à tous d’écrire l’avenir de la communauté de communes Bugey Sud. L’intercommunalité ne se bâtira pas au détriment des communes. Au contraire, son action doit veiller à préserver et renforcer leur vitalité, mais leur avenir passe aussi, par la mise en place de politiques publiques qui ne peuvent être efficaces et cohérentes qu’à l’échelle du territoire intercommunal. »

Au cours de la soirée, René Vuillerod a reçu la médaille régionale, départementale et communale des mains du préfet pour ses 31 ans de mandats au service des habitants de Saint-Bois (aujourd’hui Arboys-en-Bugey) et de Bugey Sud. Cinq personnalités belleysannes ont également été mises à l’honneur pour leur engagement, qu’il soit professionnel, associatif ou culturel. Peggy Deuscht (directrice Conductix Wampfler), Jean-Paul Amaro (directeur Ugivis), Pierre Marie Duport (association Arob), Christian Malod (Pétanque belleysanne) et Dominique Saint-Pierre (homme public et écrivain) ont reçu la médaille d’honneur de la ville.

 

 

Visionner les portraits vidéo des cinq lauréats

Inscriptions listes électorales : vous avez jusqu’au 7 février

La date limite d’inscription sur les listes électorales pour les élections municipales des 15 et 22 mars 2020 est fixée au 7 février 2020.

➡️ Pour s’inscrire rendez-vous sur www.service-public.fr ou en mairie (service élections) du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 (fermeture à 16 h 30 le vendredi)

➡️ Pour vérifier si vous êtes bien inscrit, rendez-vous sur www.demarches.interieur.gouv.fr

Fêtes de fin d’année : les commerces sous bonne garde

Mardi 17 décembre, le maire et la sous-préfète, accompagnés des représentants de la gendarmerie, de la police municipale, et de l’adjoint à la sécurité, ont sillonné les commerces du centre-ville pour échanger avec les commerçants sur la sécurité.